Accueil >Les Projets >Ferme du Coin²

Ferme du Coin²

Agriculteur(s) : Quentin Ledoux
Province: Namur
Région : Condroz
La Ferme du Coin² :
Rue Henri Brosteaux
Sart-Saint-Laurent (Namur)
Quentin Ledoux : 0497/06.61.09
q.ledoux [at] gmail.com
Accès en transport en commun


Objectifs d’acquisition

  • Hectares déjà acquis : 1,00 ha
  • Hectares à acquérir : 1,40 ha
  • Objectif en argent (total) : 60.000 €

État d'avancement

  • Prendre des parts
  • 54 coopérateurs
  • 811 € par coopérateur en moyenne
  • 73%
    27%
  • 73% atteints (43.800 €)
  • 27% restants à trouver (16.200 €)



Ferme du Coin²

Voir en ligne : Page Facebook de la Ferme du Coin²

portfolio

video


Saviez-vous que les projets de Terre-en-vue font déjà « des petits » ? Des petits canetons, en l’occurrence. Ceux de Quentin Ledoux, jeune agriculteur trentenaire, bio-ingénieur de formation, installé depuis peu sur une terre de la coopérative Terre-en-vue.

Historique

C’est grâce à l’acquisition effectuée pour les fermes des frères Jacquemart que l’histoire avec Terre-en-vue a commencé pour Quentin.

En 2016, alors qu’il cherche une terre pour son projet, Quentin entre en contact avec Terre-en-vue et se met en contact avec les fermes des frères Jacquemart. Quentin prend alors part active à la vie des deux fermes et s’implique dans leur groupe local de soutien.

Et lorsqu’en juillet 2017, 24 hectares sont acquis par la coopérative pour les fermes de David et Damien, 1 hectare est octroyé à Quentin qui y démarre rapidement la Ferme du Coin², son projet d’élevage.
Après avoir amélioré sa technique d’élevage pendant 5 ans dans son propre jardin à Jemeppe-sur-Sambre, et après 6 années passées dans la recherche en agronomie, ce passionné d’élevage peut enfin voler de ses propres ailes.

Projet diversifié et nourricier

La volonté de Quentin est de réconcilier production animale et végétale. Les stars de son exploitation, les canards, pâturent des vergers de fruitiers et petits fruits. Aux côtés des bipèdes, également des quadrupèdes, avec quelques moutons qui ont eux aussi un accès permanent à l’herbe et une alimentation bio de qualité.

La Ferme du Coin² propose donc à la vente non seulement du canard (entier, cuisses, filets, rillettes, pâté) mais aussi d’agneau. Et prochainement – les arbres fruitiers ont été plantés au printemps - pommes, prunes, poires et petits fruits.

Ces produits sont écoulés directement au magasin de la Ferme de la Sarthe, ce qui leur amène une belle nouvelle diversité. Quentin écoule ses produits également via la coopérative Agricovert et les restaurateurs locaux. Ses canards seront d’ailleurs prochainement à la carte de l’Air du temps, le restaurant doublement étoilé de Sang Hoon Degeimbre.

Nouvelle acquisition en 2021 !

L’envol est pris, reste à renforcer les techniques de vol ;-)
Pour ce faire, Quentin a eu la possibilité dès 2021 d’étendre son activité sur une terre acquise par Terre-en-vue en juin 2021. L’acquisition concerne environ 1 hectare, proche de la terre qu’il cultive déjà, et permet à Quentin de compléter et renforcer son projet. L’idée est d’augmenter sa capacité de production mais aussi à renforcer la visibilité et la richesse de son projet en collaborant sur cette terre avec d’autres porteurs de projets/collectifs.

L’appel à épargne pour ce nouveau projet d’acquisition est en cours !

Soutenez Quentin et prenez part(s) pour son projet, la Ferme du Coin² !


Arbre public du projet

Bonjour à tous,
les trois pièces jointes à ce message rapportent mon bilan annuel 2018.
Bonne lecture,
Quentin


Crowdfunding Miimosa : un abri pour les canards !

Rédigé par Perrine Willamme , le 21 septembre 2018

 

Quentin a lancé une campagne de crowdfunding via la plateformee Miimosa.
Le but ? Construire avant l’argent récolté un bâtiment de 45 m² en bois destiné à l’hébergement des canards et des moutons (canetonnières d’avril à novembre et bergerie de décembre à mars) ainsi qu’au stockage d’aliments et de matériel.
Envie de lui donner un coup de pouce ? C’est jusque début octobre et c’est par ici > https://www.miimosa.com/be/projets/du-canard-non-gave-et-bio-en-belgique
Merci pour lui (...)