Accueil >Les Projets >Les 3 Petits Bergers

Les 3 Petits Bergers

Province: Luxembourg
Région : Fagne-Famenne
David Dupuis : 0488/26.25.86
dupuis.david [at] hotmail.com


Objectifs d’acquisition

  • Date de lancement : 22/03/2021
  • Date d'échéance : 15/08/2021
  • Signature du compromis d’achat : 15/04/2021
  • Signature de l’acte d’acquisition : 15/08/2021
  • Hectares à acquérir : 3,50 ha
  • Objectif en argent (total) : 90.000 €

État d'avancement

  • Prendre des parts
  • 99%
  • 0,0% atteints (0 €)
  • 0,6% en cours de traitement (500 €)
  • 99,4% restants à trouver (89.500 €)



Les 3 Petits Bergers : nouveau projet, nouvelle acquisition !

portfolio

video


"Les 3 Petits Bergers", c’est Florent, Louis et David : trois éleveurs de moutons qui se sont rencontrés au détour de la ferme de Jambjoûle, où tous trois ont travaillé un temps, et sur les bancs des cours de la FUGEA lors de leur formation à l’élevage ovin.

Et entre eux trois, le courant est vite passé.

Leurs points communs sont évidents : ils veulent chacun se lancer dans l’élevage ovin, ils habitent une même région (la Famenne) et ils sont animés par la même passion pour la sauvegarde et la préservation de milieux naturels exceptionnels.

C’est donc tout naturellement qu’ils ont décidé de mettre en commun leurs compétences et de se soutenir mutuellement dans le lancement de leurs projets respectifs.
Leur mission commune est double :
- développer d’une part l’élevage de moutons focalisé sur l’éco-pâturage extensif en réserves naturelles, pour participer activement à la régénération de milieux fragiles
- et d’autre part, nourrir les gens en produisant de la viande d’agneau en bio, nourris à l’herbe.

Présentation des bergers

Florent Nijskens, 33 ans, est ingénieur agronome. Indépendant, il gère avec sa compagne sa propre activité d’élevage qui compte 120 brebis (deux races ovines locales) depuis début 2020 à Hargimont. Il produit de la viande en faisant paître ses brebis sur plusieurs sites naturels protégés de Lesse et Lhomme. Il démarre également un élevage laitier avec transformation en fromages et yaourts.

Louis Eylenbosch, 33 ans, issu du monde culturel, développe son petit élevage ovin, avec l’objectif d’en faire son métier principal dès qu’il disposera des surfaces nécessaires. Il a multiplié les expériences au sein de plusieurs élevages de brebis via du wwoofing et des emplois saisonniers.

David Dupuis, 36 ans, géographe de formation, fait partie de l’équipe de Terre-en-vue. Il développe également un petit élevage ovin en tant qu’indépendant à titre complémentaire qui comptera une centaine de brebis. Son objectif est également de produire de la viande d’agneau en bio en faisant paître ses brebis sur divers sites naturels protégés en Famenne-Ardenne où elles contribuent activement à l’entretien et la régénération de la biodiversité.

Plus forts ensemble : à la recherche de terres

A ce stade, les trois bergers s’entraident en mutualisant le travail et en partageant du matériel. L’objectif de cette collaboration est également de se mettre tous trois en quête de terres agricoles dans la région Famenne-Ardenne pour faciliter leurs installations respectives.

Car le hic, comme souvent (vous commencez à connaître la chanson !), c’est l’accès à la terre. D’autant plus pour les trois jeunes bergers qui ne sont pas issus du milieu agricole.

Ils ont fait appel à Terre-en-vue pour acquérir, dans l’immédiat, une prairie de 3,5 hectares : une belle parcelle qui produit l’herbe que les sites naturels protégés trop pauvres ne produisent pas. C’est une ressource en herbe de qualité qui est essentielle à la fois pour engraisser les agneaux et produire le foin pour passer l’hiver. Cette parcelle qu’ils utiliseront à parts égales constituera donc la première pierre de leur autonomie fourragère. Sur le long terme, les 3 Petits Bergers pourront sans doute encore faire appel à Terre-en-vue pour d’autres opportunités d’accéder à la terre.

Objectifs :
- consolider chacun leur projet
- développer leur autonomie fourragère
- fournir de l’herbe aux agneaux de boucherie
- faciliter leurs investissements (bâtiments/matériel).

Devenez coopérateurs du projet des 3 Petits Bergers !

Vous aussi, vous êtes convaincus que, plus que jamais, l’union fait la force, y compris dans le monde agricole ? Convaincus aussi par ces trois nouveaux agriculteurs passionnés, enthousiastes et bien ancrés dans la réalité actuelle du milieu ?

Soutenez-les et devenez coopérateurs des 3 Petits Bergers !

L’objectif est de récolter 90.000€ d’ici août 2021, avant la signature des actes d’achat des 3,5 ha.