Accueil >Les Projets >Bergerie d’Acremont

Bergerie d’Acremont

Suivre ce projet sur Facebook.

Agriculteur(s) : Barbara Vissenaekens , Peter De Cock
Province: Luxembourg
Région : Ardenne
adresse de la ferme :
rue de Bernifa 17
6880 Acremont (Bertrix)
tél : 061 53 54 35
Accès en transport en commun


Objectifs d’acquisition

  • Date de lancement : 01/06/2015
  • Hectares déjà acquis : 9,49 ha
  • Objectif en argent (total) : 180.196 €

État d'avancement

  • Prendre des parts
  • 176 coopérateurs
  • 1.000 € par coopérateur en moyenne
  • 102,3%
  • 102,3% atteints (184.400 €)
  • 0,3% en cours de traitement (500 €)



La Bergerie d’Acremont

Bertrix

Nouveau défi pour la bergerie et Terre-en-vue : réunir 100.000€ pour acquérir 5ha d’ici décembre 2018, de terres agricoles idéalement situés pour assurer davantage encore la pérennité du projet.

C’est à Acremont, près de Bertrix que Peter et Barbara De Cock-Vissenaekens ont ouvert leur bergerie en 1999. Ils y gèrent aujourd’hui un troupeau de 250 brebis laitières de race belge dont ils transforment le lait en fromage, glace, yoghourt et autres produis laitiers. Le choix de cette race n’est pas un hasard. Peter et Barbara veulent avant tout préserver et diversifier un patrimoine génétique typiquement de notre pays. Ils sont également soucieux de transmettre le savoir-faire qu’il ont accumulé depuis le début de leur projet et ils forment chaque année des fromagers qui viennent des quatre coins du pays.

Première acquisition (2015)

En 2014, les deux éleveurs-fromagers contactent Terre-en-vue : ils ont besoin de plus de superficie pour permettre aux agnelles d’être davantage à l’extérieur. Une première opportunité d’achat de 4,5 ha de prairies. Hectares que la coopérative à Terre-en-vue a pu acquérir en 2015, permettant ainsi à Peter et Barbara d’augmenter la qualité de vie de leurs agnelles.

Depuis lors, le couple a poursuivi le développement de leurs produits, principalement des fromages, et de transmission de savoir-faire. Au "Bleu de Scailton", produit à la bergerie et mûri dans les carrières de Bertrix, reconnu lors du concours mondial du meilleur fromager en 2010, est venu s’ajouter l’Oeillet du Château, vieilli dans les caves du château de Bouillon ! Leur réputation n’est d’ailleurs plus à prouver.

Deuxième acquisition (2018)

Début 2018, les bergers reviennent vers nous : une nouvelle opportunité d’achat se présente. Et elle tombe bien car la bergerie est toujours à l’étroit. Il s’agit cette fois d’acquérir 5 hectares idéalement situés, ce qui permettra d’accroître l’autonomie alimentaire de la ferme et de mieux maîtriser encore l’alimentation des brebis. Ce qui permettra d’assurer davantage encore la pérennité du projet.

Le défi est donc de réunir 100.000€ d’ici décembre 2018 afin d’acquérir ces 5 hectares de terre agricole.

Envie de prendre des parts pour soutenir la bergerie ? Cliquez ici.


Arbre public du projet

La fête fut belle, l’action continue

Rédigé par Arthur TIBESAR , le 17 octobre 2021

 

Fête de la Terre : premières photos, premiers échos à découvrir en ligne :
https://terre-en-vue.be/les-projets/luxembourg/ferme-du-muselbur/article/merci-une-fete-de-la-terre-exceptionnelle-grace-a-vous
Mais ce n’est pas fini : le programme « Assiettons-nous » continue jusqu’au mardi 19 octobre, avec un ciné-débat en rapport direct avec les valeurs et objectifs de TEV :
Mardi 19 à 20h00 (repas sur inscription à 19h00) à la Halle de Han : La part des autres. Ciné-débat proposé par Nature Attitude, en partenariat avec la Halle de Han suivi du débat Précarité alimentaire et précarité des producteurs : (...)

Nouvelles de la Bergerie – Fête de la Terre

Rédigé par Arthur TIBESAR , le 21 septembre 2021

 

Un automne riche en évènements
- Dimanche 26/9 : journée de l’Oeillet du Château au Château de Bouillon. Visites de la cave avec Peter et démonstration de fabrication de fromage au feu de bois (https://www.bouilloninitiative.be/cave-a-fromages).
Des fromages disponibles dans toute la province grâce à la coopérative Réseau Paysan, qui livre des épiceries/restaurants/traiteurs partout en province de Luxembourg. Infos : https://www.reseau-paysan.be/
- Reprise début septembre des cours de fabrication de fromage fermier en collaboration avec la FUGEA.
- Dimanche 10 octobre : Fête de la Terre. Venez (...)

Rejoignez-nous à l’agora des groupes locaux qui se tiendra de 10h à 13h, le 3 juillet dans le cadre de la fête de la ferme de la Jussière. L’Agora des groupes locaux sera inspirée du world café. Le world café, c’est un outil d’intelligence collective qui permet de faire émerger d’un groupe des propositions concrètes. Ça reproduit l’ambiance d’un café dans lequel les participant.e.s débattent d’une question/d’un sujet en petits groupes autour de tables. Pratiquement, on constitue des groupes de 4 à 5 participant·e·s qui s’asseyent autour d’une table, sur celle-ci, quelques bics et une nappe en papier sur (...)

Des fromages d’Acremont partout en Belgique

Rédigé par Arthur TIBESAR , le 5 avril 2021

 

Des fromages d’Acremont partout en Belgique ? L’info, c’est dans Tchak, en annexe et en ligne :
https://tchak.be/index.php/2020/04/30/bergerie-acremont-brebis-fromage-yaourt-glaces/
Vous aimez Terre-en-vue ? Vous devriez aimer cette revue, que vous trouverez un peu partout en Wallonie et à Bruxelles, et, pourquoi pas, dans votre boite aux lettres :
https://tchak.be/index.php/acheter-tchak/
Quelques nouvelles de Terre-en-vue
D’abord la Bergerie : encore un petit effort et nous pourrons boucler le budget. Il reste 4 000 € à trouver.
Le dernier-né : Les 3 petits bergers. (...)

Trop bio pour être vrai ?

Rédigé par Arthur TIBESAR , le 8 janvier 2021

 

Bio équitable ou Bio-business, circuit court ou court-circuit : pour en savoir plus, des rendez-vous à ne pas manquer.
La face cachée du bio
#Investigation – RTBF – Mercredi 13 janvier – 20h20.
96% des belges achètent au moins un produit bio par an. Le secteur est en pleine croissance. Pour répondre à la demande, la grande distribution et les entreprises agroalimentaires s’organisent. Et leurs méthodes posent question. #Investigation vous dévoile comment des travailleurs sont exploités à l’autre bout de l’Europe pour nous permettre de manger des fruits et légumes bio. Ou comment des poulaillers géants (...)