Accueil >Les Projets >Terres de Rebaix

Terres de Rebaix

Suivre le groupe sur Facebook



Objectifs d’acquisition

  • Hectares à acquérir : 7,20 ha
  • Objectif en argent (total) : 180.000 €

État d'avancement

  • Prendre des parts
  • 122 coopérateurs
  • 800 € par coopérateur en moyenne
  • 54%
    46%
  • 54% atteints (96.500 €)
  • 0% en cours de traitement (0 €)
  • 46% restants à trouver (83.500 €)

Contacts coopérateurs

  • Alain Verhoeven :
  • tél : +32 484 663 467
  • email :
  • Marylise Ledouble :
  • tél : +32 496 661 672
  • email :

Projet soutenu par La fourmi solidaire (asbl)


Terres de Rebaix

À l’origine, en 2014, les terres de Rebaix (6 hectares) ont été trouvées pour soutenir Yannick Hostie et Yannick Bette, deux maraîchers bios de la région de Soignies. L’intention première était de leur permettre de s’installer sur un terrain plus grand et avec une garantie d’accès au terrain sur le long terme.

Ces terres ont fait l’objet d’une procédure de remembrement menée par la Région wallonne, et les délais ont malheureusement très longs. En novembre 2021, nous apprenons que la Région a finalement pour projet de transformer une grande partie du terrain en zone d’immersion prioritaire (ZIP).

Malheureusement, une acquisition par Terre-en-vue n’aurait plus de sens avec l’orientation prise. C’est donc avec une certaine amertume que nous avons pris la décision, avec le groupe local, de clôturer le projet. Les deux Yannick ont depuis un certain temps - et sans attendre l’aboutissement du processus au niveau de la Région - ré-orienté leurs activités (non sans certaines frustrations, bien sûr). Leurs projets respectifs ne sont pas mis à mal par la décision prise récemment d’arrêter le processus d’acquisition.

La dynamique citoyenne construite autour de la préservation de ces terres depuis 2010 a été très riche et une inspiration pour d’autres projets de Terre-en-vue. MERCI à toutes celles et ceux qui se sont impliqués ces dernières années.

La récolte d’épargne pour ce projet est donc clôturée.

Mais alors, quid pour les coopérateur.rice.s ?

En cas de non réalisation d’un projet, selon l’article 9 de nos statuts, trois possibilités s’offrent à vous :

1) affecter vos parts à d’autres projets soutenus par Terre-en-vue (de manière générale) :

=> vous souhaitez que votre argent contribue au "pot commun" (parts non dédiées), qui permet de faire des avances pour de nouveaux projets : très utile quand les acquisitions doivent se réaliser rapidement.
=> Vous ne devez rien faire. Sans nouvelle de vous, vos parts seront automatiquement transformées en parts non dédiées.

2) affecter vos parts à un projet en particulier
=> Vous souhaitez que votre argent contribue directement à un projet précis : vous pouvez choisir un projet dans la liste ici. Les projets qui ont actuellement besoin d’un soutien (acquisition en cours) sont les suivants :
- la ferme Lamberty : ferme familiale à Vielsalm très diversifiée (élevage et maraichage) et en phase de reprise par les enfants Romain, Julien et Pauline Lamberty
- la ferme du coin2 : élevage de canards et petits fruits près de Namur mené par Quentin Ledoux
- la bergerie de la Scayes : élevage de brebis laitière à Oignies-en-Thiérache mené par Eric et Caroline
- les 3 petits bergers : élevage de brebis à Rochefort mené par Louis, David Dupuis
- la ferme du Muselbur : élevage de vaches Aubrac à Arlon (pression foncière importante du Luxembourg) mené par Sébastien Noël.
=> Dans ce cas, nous vous invitons à envoyer un mail à : cooperative@terre-en-vue.be, en précisant le projet que vous souhaitez soutenir. Ce mail peut être envoyé à tout moment.

3) récupérer le montant de vos parts pour non réalisation du projet :
=> Dans ce cas, nous vous invitons à envoyer un mail à : cooperative@terre-en-vue.be avant le 22 février 2022, en précisant vos coordonnées et la raison "non réalisation du projet des terres de Rebaix".

En choisissant la première ou la deuxième option, vous restez coopérateur.rice.s de Terre-en-vue, vous continuez à soutenir l’accès à la terre et l’avenir de notre agriculture et vous pouvez à tout moment demander que vos parts soient réattribuées à un projet en particulier, notamment si un projet émerge dans votre région.


Arbre public du projet

RDV le 4 mars pour un chantier participatif sur les terres de Rebaix

Rédigé par Zoé Gallez , le 13 février 2017

 

Chers coopérateurs et coopératrices,
Les jours se rallongent et l’énergie revient alors mettons nous au travail ! Venez nous aider à construire Demain, c’est maintenant ! (enfin le 4 Mars...) => A partager sur facebook.
RDV : le samedi 4 mars de 10h à 17h. Lieu : Croisement du chemin des Huit Bornes et de la Porte de Gand à 7804 Rebaix. Train : possibilité de venir en train de Ath ou Bruxelles : par exemple, prendre le train de 10h13 à Bruxelles-midi, arrivée à 11h06 à la gare de Rebaix (15 minutes à pied).
Pour ce chantier participatif, nous prévoyons diverses activités : 1. Débroussaillage de (...)

À l'agenda


4
mars
2017

Chantier participatif sur les terres de Rebaix

  • 10h00 - 17h00
  • Porte de Gand/Chemin des Huit Bornes, Rebaix

RDV les samedis 24/09 et 22/10 sur le terrain de Rebaix !

Rédigé par Zoé Gallez , le 16 septembre 2016

 

Cher-e-s coopérateurs et coopératrices,
Nous avons le plaisir de vous inviter à deux prochains événements pour le projet de Terre-en-Vue à Rebaix.
Le samedi 24 Septembre de 14 à 17h, pour la récolte des potirons de Yannick Hostie.
Selon le temps disponible, nous débroussaillerons un peu la zone de la future cabane du site ainsi que la future zone du petit verger-potager des enfants de primaire de l’école de Rebaix.
Et pourquoi pas, débuter la construction de la cabane ?
Le samedi 22 Octobre de 14 à 19h,, nous achèverons la construction de la cabane avec une petite fête aux potirons.
Dégustation de (...)

À l'agenda


24
sep
2016

Recolte de potirons

Récolte de potirons pour Yannick. + Chantier de débroussaillage. Apportez tenue adéquate + (...)

  • 14h00 - 17h00
  • Porte de Gand/Chemin des Huit Bornes, Rebaix

Des nouvelles de Yannick & Yannick

Rédigé par Perrine Ghilain , le 5 août 2016

 

2016 restera dans les annales. Malheureusement pas pour de bonnes raisons...
Cette année est particulièrement difficile pour les agriculteurs et pour les maraîchers. De fortes pluies en juin et début juillet, des jours très humides auxquels succèdent des jours très chauds... les céréales et les légumes trinquent, les récoltes sont mauvaises. Yannick Hostie et Yannick Bette, maraîchers dans la région d’Ath et soutenus par Terre-en-vue, ne font pas exception. Une partie du terrain de 6,2ha qu’ils ont commencé à exploiter (terres appartenant à la Région Wallonne à acquérir prochainement), a été inondée en (...)

Une nuit sur le terrain ? - 1er juillet pour fêter les vacances !

Rédigé par Zoé Gallez , le 24 juin 2016

 

Chers coopérateurs et coopératrices du projets des Yannick,
Quelques membres du groupe local proposent de se rencontrer "différemment" sur le terrain, du vendredi 1er juillet vers 18h00 au samedi 2 juillet dans la matinée. Pour fêter ensemble le début des vacances, pour sentir le terrain, pour s’y retrouver de manière conviviale et improvisée...
Proposition concrète :
Vendredi soir : souper au coin du feu, sous la forme d’une auberge espagnole (chacun-e apporte de la nourriture à partager)
Vendredi nuit : ceux et celles qui le souhaitent peuvent rester dormir sur le terrain (chacun-e apporte sa (...)

À l'agenda


1er
jui
2016
2
jui
2016

Une nuit sur le terrain

  • 18h00 - 10h30
  • Porte de Gand/Chemin des Huit Bornes, Rebaix

Chantiers à la ferme de Yannick Hostie

Rédigé par Zoé Gallez , le 24 avril 2016

 

Chers coopérateurs,
Ci-dessous une invitation de la part de Yannick Hostie. N’hésitez pas à y répondre si vous souhaitez mettre les mains dans la terre :-) ! A bientôt, Le groupe local du projet Rebaix
Salut à tous,
24 avril, çà sent bon la nouvelle saison, bientôt les orties et l’ail des ours ne seront plus nos seules sources chlorophylliennes...
Dans les serres, les salades, verdurettes, radis, épinards, petit pois, fenouils, le cerfeuil, persil, sont en route et dans la pépinière les tomates, les fleurs, les aromatiques sont sorties mais.... "en avril ne te découvre pas d’un fil", on l’avait (...)