23
sep

Le roi des Belges cherche à mieux comprendre l’agroécologie

par Alix Bricteux
à 09h40min

En pleines vacances d’été Terre-en-vue s’est fait surprendre par la demande de présenter au roi Philippe le projet FEDER « BoerenBruxselPaysans  » à Bruxelles et plus généralement la question de l’accès à la terre pour l’agroécologie en Belgique. Un rendez-vous dans un cadre unique : la vallée du Vogelenzang et les champs maraîchers qui y sont installés.

Terre-en-vue a été active dans ce périmètre en cherchant des terres pour consolider le projet « Graines de Paysans », un espace test agricole géré par le Début des Haricots dans le cadre du même projet FEDER. Nous y sommes également actifs en tant qu’accompagnateur de Citydev et du CPAS de la Ville de Bruxelles pour le développement d’un site appelé Meylemeersch. La particularité de la vallée est l’émergence à la fois de nouveaux types d’agriculture et la présence d’une grande réserve naturelle. C’est en effet le contexte idéal pour parler des liens mutuellement bénéfiques entre la nature et l’agroécologie.

Notre Roi nous a expliqué avoir récemment découvert les capacités destructrices de l’agriculture industrielle et nous a dit être touché par ce qu’il a vu dans les champs de l’espace test. Il nous a tendu la main en indiquant qu’il est intéressé par la question du développement durable depuis longtemps et il qu’il a envie de découvrir l’agroécologie en plus de profondeur. Excellente nouvelle !

Nous avons partagé avec lui notre sentiment que tous les acteurs publics (et privés d’ailleurs) qui possèdent du foncier devraient aujourd’hui prendre conscience de l’incroyable levier de changement dont ils disposent. Si l’agriculture conventionnelle a été une des causes majeures des changements climatiques et du déclin de la biodiversité mondiale, une transition massive vers des formes d’agriculture durable peut être une clé importante pour limiter les effets néfastes de ces changements. De nouvelles visites se dessinent à l’horizon pour poursuivre les échanges.

Crédit photo : @BeMonarchie - Facebook