21
mars

En janvier, nous avons accueilli Clara Zemsky en tant que stagiaire au sein de l’équipe de Terre-en-vue. Après un bac de bio-ingénieur à l’Université Catholique de Louvain-la-Neuve, Clara suit actuellement un master en agroécologie à Lyon (ISARA).

Cela fait donc 3 mois maintenant qu’elle a intégré l’équipe et de belle manière ! Nous lui laissons donc "la plume" pour vous relater en quoi consiste son travail au sein du mouvement.

"Depuis le mois de janvier, je travaille sur la question du suivi des fermes post-acquisition. En effet, Terre-en-Vue et ses coopérateurs soutiennent une agriculture respectueuse de l’environnement et des humains. C’est pourquoi, l’une des thématiques abordés lors des Commissions Agroécologie de cette année est le suivi des projets des agriculteurs au long terme, afin de maintenir des discussions avec et entre les agriculteurs.

Le but ici n’est pas de faire un contrôle de la ferme, mais bien de s’engager dans une réflexion collective sur la durabilité des fermes et de permettre à chaque agriculteur de se fixer des objectifs adaptés aux besoins de sa ferme. Nous avons donc défini, à partir de nos discussions, une charte de questions ouvertes, divisées en plusieurs thèmes qui seront abordés lors des visites à venir.

Ces thèmes sont :

  1. l’utilisation d’intrants
  2. le contrôle de maladies et d’adventices
  3. la diversification de la production
  4. le maintien de la biodiversité
  5. la situation économique
  6. les liens avec la société et le groupe local
  7. le bien-être animal
  8. la distribution des produits
  9. le bien être humain et la gestion du travail

Ces visites auront lieu une fois par an dans chaque ferme, en présence de :
- au moins deux autres agriculteurs du même domaine (éleveur, maraîcher,...)
- un membre du groupe local et
- un membre de l’équipe Terre-en-Vue.
Un compte rendu sera ensuite rédigé afin d’informer les coopérateurs Terre-en-Vue.

Nous avons également pensé à inclure les coopérateurs dans cette procédure de suivi. Une deuxième visite sera organisée tous les 5 ans (sauf en cas de changement majeur), lors de laquelle les coopérateurs pourront effectuer, avec l’agriculteur, une analyse de sol (test avec une bêche).

Amateurs ou spécialistes seront invités à regarder différents éléments tels que la structure et la vie dans le sol grâce à un outil d’analyse en cours de rédaction. Nous espérons de cette manière susciter un échange d’informations entre coopérateurs et agriculteurs de façon ludique et pédagogique !"

Sur la photo ci-dessous, Clara est 3e en partant de la gauche, à côté de Damien Jacquemart. Photo prise lors de la commission-agroécologie du 30/01 chez Thomas Lauwers, de la ferme-école Bierleux-Haut.