2
sep
2016

BoerenBruxsel Paysan...
Un nom à rallonge, un peu alambiqué, c’est vrai.
Un défi ambitieux, enthousiasmant et novateur, c’est plus vrai encore.
Un projet qui, chaque jour, se concrétise un peu plus, surtout !

En ce mois de rentrée, voici en primeur quelques nouvelles fraîches.
Mais avant cela, petit rappel de ce en quoi consiste ce projet qui a commencé il y a bientôt 1 an :

Le projet BoerenBruxselPaysan a pour objectif de mettre en œuvre un pôle d’agriculture urbaine à Bruxelles. A partir de la rénovation de plusieurs bâtiments, dont la ferme du Chaudron située dans la vallée du Neerpede à Anderlecht, diverses activités de soutien au développement de l’agriculture urbaine professionnelle sont en chantier :

- soutien à la production avec un espace-test agricole
- soutien à la commercialisation avec une coopérative de producteurs
- soutien à la recherche de terres agricoles
- soutien à la transformation avec des cuisines équipées pro
- actions de sensibilisation des citoyens,
- Horeca
- ....

Les partenaires du projet sont particulièrement fiers de jouer la collaboration entre acteurs associatifs et publics (Bruxelles-Environnement, commune d’Anderlecht, la Maison Verte et Bleue, Le Début des Haricots, Terre-en-vue, Crédal). Dans ce projet Terre-en-vue est chargé de... trouver des terres !

Où en est-on aujourd’hui ?
Démarré fin 2015, le projet avance bien :
- l’équipe de projet est quasiment en place et opérationnelle
- des outils de communication globale sont disponibles et utilisés
- les premiers terrains ont été activés
- l’espace-test agricole est démarré (les premières productions ont d’ailleurs déjà été vendues !)
- la réflexion sur la mise en place d’une coopérative est amorcée
- les locaux de la Maison verte et bleue seront inaugurés le 28 septembre.

Terre-en-vue aussi avance dans ses objectifs : une première cartographie du potentiel de terre agricoles - qui pourraient être utilisées pour y installer des projets agricoles - a été réalisée cet été.
Si elle doit encore être affinée avec les acteurs de terrain bruxellois, elle indique déjà un total de 480ha de terres potentiellement utilisables sur le territoire de la région - terres constituées de parcelles contigües de minimum 1/2 hectare. Il nous reste encore à analyser la faisabilité réelle de l’installation d’agriculteurs sur ces terrains, un gros travail en perspective !

A ce titre, Terre-en-vue travaille avec son partenaire Atelier Cartographique - et grâce au soutien de la cellule agriculture du SPRB, Service public régional de Bruxelles - à la mise en place d’une plateforme web qui permettra aux citoyens de rechercher des terres à Bruxelles ainsi que d’identifier leur potentiel.

Un premier exercice de prospection de terres avec nos ambassadeurs bruxellois aura lieu prochainement (invitation suivra). Il est d’ailleurs toujours temps de manifester votre intérêt pour rejoindre la dynamique ! (contact : maarten @terre-en-vue.be)

Bruxelles en transition, c’est déjà maintenant.

PS : ci-dessous, une carte représentant le potentiel de terres agricoles existant dans la Région Bruxelles-Capitale