19
mai
epi mouton

Ce 13 mai dernier, une délégation de 9 ambassadeurs de notre mouvement se sont réunis à la ferme Marion.

Nous avons été chaleureusement accueillis par Claude, Kathia et leur fils, les maîtres d’ouvrage de ce projet, en dégustant un excellent jus de pommes maison.

Très intrigué par notre démarche, Claude a souhaité dès le début de notre rencontre en connaître les motivations.

C’est grâce à cela que nous avons pu découvrir le parcours particulier de ce couple sympathique, les difficultés qu’ils ont rencontrées, les solutions apportées par le collectif local qui les a soutenus ainsi que la fondation du mouvement Terre-en-vue (qui n’en n’avait pas encore le nom).

En effet, les personnes à proximité de leur exploitation avaient spontanément réuni des sommes qui permettaient l’acquisition de terres afin de compenser celles que les agriculteurs avaient perdues mais ne savaient pas comment les acquérir.

Les fondateurs de Terre-en-vue disposaient alors d’un projet concret pour donner vie à leur dynamique jusqu’alors seulement à l’état de réflexion et d’ébauche.

C’est sur cette réalité qu’ont été créées l’asbl Terre en vue, initiatrice du mouvement, puis la coopérative Terre en vue, chargée de collecter les fonds.

C’est en toute transparence que Claude et Kathia ont répondu à toutes nos questions sur leurs pratiques et leurs projets. Ils sont en effet occupés à finaliser un projet de boucherie à la ferme qui semble très prometteur. Kathia a suivi une formation de boucher. L’étable a été agrandie pour pouvoir héberger plus de bêtes. Les travaux d’installation de la boucherie vont débuter, les plans ayant été validés par l’AFSCA. Autre changement : ils vont élever des cochons pour pouvoir confectionner des charcuteries et des saucisses.

La visite de leurs installations puis de leurs parcelles, avec explications rigoureuses et précises de leur démarche agrobiologique, observatrice du milieu naturel, a comblé la curiosité des participants.

La visite s’est achevée à la ferme avec une bonne jatte de café et des délicieuses gaufres maison.

Ce déplacement nous a permis, personnes pas forcément proches de ce projet particulier de découvrir un couple attachant, honnête et courageux ainsi que les évènements liés au démarrage du mouvement Terre-en-vue.

Françoise Pokorni et Laurent Maertens