15 fév

Les nouveaux OGM, "cachés" ? Nature & Progrès nous éclaire


Une publication prévue en avril 2021 d’une étude demandée par le Conseil européen à la Commission « concernant le statut des nouvelles techniques génomiques dans le droit de l’Union, à la lumière de l’Arrêt de la Cour de justice dans l’affaire C-528/16, et une proposition, le cas échéant pour tenir compte des résultats de l’étude » pourrait causer la déréglementation de nouveaux OGM (créée selon de nouvelles techniques).

En effet, c’est ce que revendique le lobby des biotechnologies, contrairement à la Cour de Justice de l’Union européenne qui estime qu’il y a lieu de les soumettre à la législation existante sur les OGM (2001/18). Celle-ci imposant une analyse des risques pour la santé et l’environnement ainsi que la traçabilité et l’étiquetage des OGM.
Peu de différences entre les anciens et les nouveaux si ce n’est que ces derniers sont plus difficiles à détecter. Voilà pourquoi nous parlons d’OGM cachés.

L’asbl Nature & Progrès s’est emparée du sujet et a fait un travail de lobbying auprès du gouvernement belge afin d’influer sur la position politique que le pays adoptera.
Tout comme Terre-en-vue, cette association défend une agriculture "respectueuse du Vivant, de la Planète et des Hommes".

"Une nouvelle loi menace d’inviter de nouveaux OGM dans notre assiette : Non aux OGM cachés !"

L’ensemble des procédures se déroulant à visage cachée, tenant les citoyens dans l’ignorance, une brochure a été rédigée par Nature & Progrès visant à vulgariser les problèmes importants occasionnés par les nouveaux OGM.
Grâce à l’appui de scientifiques indépendants, plusieurs arguments démontrent les menaces réelles que ces nouveaux OGM pourraient avoir (majoritairement similaires aux anciens : dépendance accrue des agriculteurs, risque d’augmentation de l’utilisation de pesticides, perte de biodiversité, sécurité alimentaire menacée, etc).

Cette brochure est disponible gratuitement via le lien suivant : https://indd.adobe.com/view/8681d56b-7700-47bd-b26c-97587ccea002
D’autres informations clés sont disponibles sur leur site : https://www.natpro.be/nouveaux-ogm-non-aux-ogm-caches/

Terre-en-vue tient à saluer et à valoriser le travail titanesque réalisé par Nature & Progrès afin d’alerter les citoyens mais également les agriculteurs qui seraient les premières cibles de ces nouveaux OGM.

La Belgique doit se positionner le 24 avril prochain. Si elle venait à accepter la position des lobbys de la bioindustrie, cela pourrait avoir une incidence néfaste sur notre agriculture et notre alimentation ! Les plantes concernées sont la betterave, la pomme de terre, le blé, le maïs et le colza.

N’hésitez pas à partager largement le lien vers la brochure.

Ensemble soutenons l’importance d’une alimentation saine pour notre bien-être et celui de notre terre !